Comment devenir audioprothésiste ?

Publié le : 26 juin 20184 mins de lecture

Le job d’audioprothésiste se résume à une profession d’auxiliaire de santé dont l’objectif est l’appareillage des malentendants. Ce praticien est expert dans les problèmes d’audition. Pour exercer ce métier, ceux qui sont intéressés par le job de technicien de santé doivent suivre une formation en audioprothésiste. Pour devenir audioprothésiste, découvrez les missions et formations nécessaires pour intégrer ce corps de métier.

Formations nécessaires pour devenir audioprothésiste

Ceux qui sont intéressés par le métier d’audioprothésiste doivent obtenir un Diplôme d’État d’audioprothésiste. Ce titre est indispensable à quiconque veut intégrer ce secteur. Le diplôme d’État d’audioprothésiste est délivré au niveau bac+3 en suivant une formation acquise en université. Le fameux titre est délivré à ceux qui suivent une formation en audioprothésiste dispensée par des écoles spécialisées ou en suivant des cours dans des unités de formation et de recherche de médecine et de pharmacie.

Pour devenir audioprothésiste, le Diplôme d’État s’obtient au bout de 3 ans d’études. Le concours d’entrée aux établissements de formation est ouvert aux titulaires de bac S. Plusieurs candidats admis ont suivi 1 ou 2 années de médecine, optique, pharmacie ou une prépa privée. Au programme de la formation en audioprothésiste, les futurs praticiens suivront des cours orientés vers les sciences physiques, les mathématiques, anatomie, audiométrie ainsi que les pathologies de l’audition et l’épidémiologie de la surdité.

À explorer aussi : Statut professionnel d’un audioprothésiste

Qualités requises pour devenir audioprothésiste

Ceux qui sont intéressés par ce job et qui souhaitent en faire leur métier doivent posséder quelques qualités en plus du suivi de la formation en audioprothésiste. La profession d’audioprothésiste recouvre plusieurs facettes techniques et humaines. Ce job requiert une grande compétence technique et une bonne minutie.

Il ne s’agit pas uniquement de régler et ajuster l’appareil auditif aux impératifs de santé du malentendant puisque l’aide auditive apportée par le médecin oto-rhino-laryngologiste (ORL) et par l’audioprothésiste représente un long processus durant lequel le patient est mis en confiance. Pour avoir un appareillage sur-mesure, il faudra également étudier les aspects psychologiques du patient.

À découvrir également : Comment devenir assistant audioprothésiste ?

Carrière et possibilité d’évolution d’un audioprothésiste

Il existe un nombre élevé de formation et de certificat complémentaires pour permettre aux auxiliaires médicaux de choisir une spécialisation. Ces formations et certificats complémentaires aident les participants à intégrer des structures ciblées de rééducation auditive. En suivant une formation en audioprothésiste supplémentaire, le praticien augmente ses chances d’accroître sa rémunération.

Un audioprothésiste peut faire évoluer sa carrière en créant son propre cabinet. Cette démarche nécessite une mise de fonds non négligeable entre 20 000 et 30 000 € pour l’achat de matériaux, locaux et charges. Les spécialistes du dispositif auditif peuvent également choisir de s’installer en association avec d’autres professionnels de santé.

Plan du site